Ouvrir une bouteille de vin peut se faire à diverses occasions. Certaines personnes ont du plaisir à en prendre à chaque repas. D’autres par contre préfèrent être en famille ou entre amis. Mais savez-vous que le vin est bon pour la santé ? Oui ! À raison d’en consommer de manière modérée.

Le vin est bon pour le cœur

Consommé modérément, le vin aurait des effets positifs sur le cœur. Il réduirait de 20 à 30 % les risques relatifs aux affections cardiaques. Le vin contient en effet de l’éthanol, c’est une substance qui favorise l’augmentation du bon cholestérol dans le sang tandis que le mauvais cholestérol entre moins dans les parois artérielles. Assurez-vous que le vin soit de bonne qualité comme ceux que vous pouvez découvrir sur le site internet http://www.chateaulavariere.com.

Le vin prévient du diabète de type II

Le diabète de type II fait partie des troubles qui touchent le plus grand nombre de personnes. En France, on compte environ 2,5 millions de personnes. Pour prévenir des risques liés à cette maladie, boire du vin de façon modérée pourrait être une bonne solution.

Le vin prévient de la maladie d’Alzheimer

Boire du vin avec modération permettrait également de réduire les risques relatifs à la maladie d’Alzheimer. De nombreuses études ont prouvé que cette maladie était moins fréquente chez les personnes qui consomment modérément du vin. En effet, il est composé de polyphénols, ce sont des antioxydants favorisant la production de monoxyde d’azote.

Le vin ralentit le développement des cancers

La consommation du vin aurait de bons effets sur l’organisme des personnes atteintes de cancer. Plusieurs études ont confirmé qu’une bonne alimentation composée de chocolat noir, d’amendes, de fruits, d’ails, de légumes et de vin contribuerait à augmenter de 5 ans l’espérance de vie des femmes. Chez les hommes, l’espérance de vie est augmentée de 6 ans. La condition à respecter est que le vin soit de bonne qualité. Il ne faut pas non plus dépasser 2 verres par jour.